International Traditional Budo Federation

International traditional budo federation
082/225 474

Présentation Yoshindo Ryu

Le Ju-Jutsu Yoshindo Ryu

YOSHINDO RYU ---- ECOLE DU COEUR DE SAULE

Yoshin Ryu, Ecole du coeur de sauleEcole de ju-Jutsu du XVIII ème siècle qui servi notamment de base au judo créé en 1882 et au Shindo Yoshin Ryu créé en 1864.

La légende rapporte que ce fut le Dr en médecine Akiyama Shirobei qui en 1732 eut un éclair de génie d'où sera issue toute la théorie de base du ju-jutsu et donc du judo.

En effet, ce médecin n'avait pas trouvé de réponse satisfaisante aux questions qu'il continuait à se poser au sujet de plusieurs méthodes de combat qu'il avait étudiées en Chine.
Il s'était retiré dans un temple pour y méditer longuement. C'est là que, après 100 jours de contemplation intérieure, il eut soudain l'illumination, lorsqu'il vit ployer sous le poids de la neige une branche de saule et lorsque, toujours sans résister, celle-ci finit par laisser glisser les flocons accumulés et se détendit, à nouveau libérée. Cette défense naturelle et si souple d'un arbre pourtant si frêle impressionna au point qu'il en fit la base de sa propre méthode de combat.

Celle-ci fit pour la première fois état de manière éclatante du principe de la souplesse, qui fut repris deux siècles plus tard dans le judo de maître Jigoro Kano.
On ne peut qu'émettre des hypothèses sur l'identité de personnes entre Akiyama Shirobei et Yoshin Miura qui apparait aussi à la source de cette école de Ju-jutsu. Il s'agit vraisemblablement de la même personne. Une autre version prétend encore que Yoshindo-ryu et Miura-ryu sont deux variantes créées par deux de ses disciples. Il semblerait en fait que les racines du Yoshindo-ryu remontent jusqu'au VIIIème siécle et qu'elle soit de nature chinoise.

Au départ, le style s'appelait Yoshu-ken soit Yang-Zhou-Quan en chinois (La boxe de Yang-Zhou, région d'où venait un moine chinois du nom de Lianzhen, qui était passé au Japon et y avait pris le nom de Ganshin ou Yo-ryu. Lui ou son disciple, Lianzhen Situo (Shitaku Gantei), amenèrent des éléments de boxe chinoise (Quan-fa) dans la région de Nara. Shitaku finit par se retirer au mont Kurama et y enseigna Zen et arts martiaux jusqu'à sa mort, au début du IXème siecle ; ces arts se développèrent au Temple de Kurama-dera qui devint le haut lieu des recherches et pratiques martiales, notamment auprès des moines-guerriers (Sohei) et d'autres guerriers de la montagne (Yamabushi).

Le style Yoshindo-ryu a été repris et développé par Me Bernard Bellemans qui la codifié. Il a été reconnu par Me Willem Tieleman 9 Dan ju-jutsu Tai-Ki Kai sous l'appelation Euro-Yoshindo-Ryu et Me Bellemans déclaré soke de la méthode enseignée au sein de la fédération. Une reconnaissance internationale lui a été accordée par une commission internationale le 20 décembre 2008.

Chantal CZAK Rédactrice Fédérale